• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Mairie de DOULLENS

Tourisme/Monuments historiques/Présentation de l'Hôtel de ville de Doullens

Présentation de l'Hôtel de ville de Doullens


Doullens se situe en Vallée de l'Authie, dans une région verdoyante, doucement vallonnée au sud, et d'un relief plus marqué au nord.

La construction de l'Hôtel de Ville commence le 21 avril 1896. Il est inauguré en juin 1898. Doullens peut s'énorgueillir d'avoir un bel édifice, qui atteste, qu'au siècle dernier, notre cité tenait déjà une place importante dans le Département de la Somme.

On considère qu'il y a 5 niveaux pour 31 pièces.
L'ensemble comprend un corps central et 2 pavillons.
Au dessus d'un sous-sol voûté, on a élevé 2 étages et un vaste grenier à  la "MANSART" (architecte français du 17e siècle) dimensions : L = 31 m ; l = 17 m ; H = 32 m.
Au premier étage, 3 portes garnies de ferroneries, donnent accès à la salle dite "des pas perdus" qui sert surtout pour les élections et pour les réceptions qui s'y donnent après les manifestations (14 juillet, 11 novembre...).
De chaque côté de cette grande pièce se trouvent les divers bureaux administratifs.
On accède au second étage par un magnifique "escalier d'honneur" derrière lequel on admire un immense vitrail  offert à la ville par le député de l'arrondissement de Doullens - Charles Saint.
Ce vitrail, qui a été posé en 1898, est l'oeuvre de Monsieur Hubert de Paris. Il représente, de manière allégorique, le travail, le commerce, la liberté, la fraternité, l'égalité.
C'est à ce niveau, dans une salle située à l'ouest, qu'eut lieu, le 26 mars 1918, une réunion entre les représentants des gouvernements français et britanniques et les chefs des armées de ces deux nations, réunion au cours de laquelle ces personnalités confièrent au Général Foch, le Commandement des troupes qui combattaient les Allemands.
Chaque année Doullens, fidèle au souvenir, commémore cet évènement en mars.
C'est pourquoi cette salle, ô combien historique, est appelée  "Salle du Commandement Unique" ou encore "MUSEE FOCH"