• Accueil
  • Plan du site
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Mairie de DOULLENS

Tourisme/Jumelage Doullens - Much

Jumelage Doullens - Much

Zoom

Historique de Much


Déjà à l'âge de pierre, une voie de communication s'étend de Bonn par Siegburg et Much vers Wiehl et l'Est.
Evangelisés sous les Rois Mérovingiens par Saint Martin, Saint Laurent, St Médard, l'Eglise de Much est sous la protection de Saint Martin.

Clocher du milieu du XIIe siècle.
Agrandissement de l'Eglise au XVe siècle et nouveau choeur gothique - sacristie en 1869.
Much était situé sur un gué  en usage aux temps anciens en 1113, on écrivait MUCHA, en 1133, on écrivait MUCHE.

Dans le "moyenhaultallemand" MUCHEN signifie cacher et dans plusieurs dialectes rhénans les mots Muke ou Mauke signifient encore cache.

Un tabernacle d'environ 1500 crucifix grandeur nature du XIVe siècle, pierre hexagonale de fonts baptismaux du XIIIe siècle, un vase sacré simple de 1710 avec l'inscription  Jean Henri Wilhelm.

On pense que Much étendait sa justice sur un grand territoire avant l'an 1000.

Au début du moyen âge, on exploite des mines dans la région.

Première école paroissiale en 1550 environ.

En 1805, les français occupent la Rhénanie, département du Rhin, chef lieu Düsseldorf. Ils nomment un maire à Much et font choisir les adjoints et le Conseil Municipal dans une liste proposée au préfet. On les remplace par moitié tous les 10 ans. En 1815, les Prussiens maintiennent presque tout ce qu'avait décidé Napoléon.

Beaucoup de sources dans la région.